Dissolvant naturel pour les ongles

Sommaire

Constitués de pigments et de résines, les vernis à ongles sont faits pour rester impeccables, le plus longtemps possible, et requièrent des produits d’autant plus concentrés pour pouvoir les retirer.

Ces produits ne sont cependant pas très recommandés, c'est pourquoi des dissolvants naturels ont été conçus. Le point dans notre article.

Dissolvants pour ongles : substances déconseillées

Les dissolvants à vernis usuels sont caractérisés par leur forte odeur, souvent responsable de vertiges et de maux de tête, voire même de nausées. La substance employée, qui sert aussi à fabriquer les marqueurs des tableaux blancs, est également celle qui sert à dissoudre les peintures et la colle.

On parle de l’acétone, du méthylacétate et du méthyléthylcétone. Or, ces produits extrêmement volatiles dégagent des vapeurs toxiques pour les poumons, et ont aussi tendance à dessécher les ongles.

De nombreux produits contiennent aujourd’hui la mention « sans acétone ». Cela n’en fait pas des produits naturels pour autant : un dissolvant sans acétone peut contenir du methylacétate, bien plus toxique. De ces trois substances couramment employées, c’est l’acétone, résultant de la dissolution des corps gras et présent dans l’organisme, qui s’avère être le moins toxique !

Dissolvant naturel : que contient-il ?

Un dissolvant naturel ne contient pas de solvant chimique, mais du lactate d’éthyle, issu de la fermentation de l’acide lactique ainsi que de l’éthanol végétal.

Un dissolvant naturel contient en général des huiles végétales, comme l’huile de soja ou l’huile de maïs. On y additionne de la glycérine ou de l’huile de jojoba pour adoucir et hydrater aussi bien les ongles que les cuticules, ainsi que des parfums issus d’huiles essentielles comme la lavande ou l’orange.

Ils ne contiennent pas de produits chimiques de synthèse, ni de colorants ou de conservateurs. Leur inhalation ne présente donc aucun danger, et leur parfum est même très agréable.

Bémols des dissolvants naturels

L’emploi de dissolvants écologiques évite l’inhalation de vapeurs toxiques des dissolvants usuels. Seulement, petit bémol : leur action est beaucoup plus lente :

  • Pour une plus grande efficacité, choisissez un vernis et un solvant de la même marque.
  • Enveloppez chacun de vos ongles d’un coton imbibé de dissolvant pendant une à deux minutes. Cela aide le vernis à « fondre » et permet d’obtenir un meilleur résultat.
  • Vous pouvez verser du produit dans une petite coupelle et y tremper vos ongles, sans frotter. Puis retirez ensuite le vernis à l’aide d’un coton imbibé de dissolvant.

Ces pros peuvent vous aider