Sommaire

Poser son vernis est une opération périlleuse pour beaucoup d’entre nous. Ça déborde, ça n’est pas régulier… tout le monde n’est pas forcément doué pour ça… Sans parler des pressées chroniques, celles qui n’ont jamais le temps pour la pose, et encore moins pour le séchage…

Alors voici l’innovation du moment, qui va rendre service à plus d’une : le vernis en spray. L’application est ultra-simple, sans pinceau, sans avoir besoin d’être précise. Le vernis pour les nuls existe enfin !

Le point dans notre article.

Vernis en spray : caractéristiques

Avantages

Tout d’abord, la rapidité. En un rien de temps, on a de belles mains bien soignées.

Puis la facilité d’application. Pas besoin d’être une grande artiste, le produit s’étale tout seul.

Enfin, on n’a pas besoin de toute une nouvelle gamme de produits : on emploie la même base, le même top coat et le même dissolvant que pour un vernis classique.

Inconvénients

Le vernis en spray comporte quelques limites :

  • Il faut absolument commencer par protéger les ongles avec une base incolore, ou légèrement teintée. Sans cela, les ongles peuvent absorber la couleur et se tâcher.
  • De plus, il est impératif d'appliquer un top coat, et même deux couches plutôt qu’une. Sans cela, le vernis ne tient pas 24 heures. Il s’écaille par plaques, ce qui n’est vraiment pas joli.  Avec le top coat, il aura la même tenue qu’un vernis normal.
  • La vaporisation procure une sensation glacée, pas très agréable.
  • Le nombre de couleurs est pour l’instant assez réduit. Mais la gamme devrait s’étendre  pour proposer des couleurs plus ludiques.

Prix

Les vernis en spray coûtent environ entre 8 et 15 €, et permet  de faire en moyenne une quinzaine d’applications.

Utilisation du vernis en spray

Le soin  se déroule en plusieurs temps :

  • Application de la base : jusque là, rien d’extraordinaire, on utilise la même base que pour un vernis classique.
  • On se masse les mains avec  un peu de crème pour les mains, en insistant sur bouts des doigts et les cuticules, afin de rendre plus simple le travail de nettoyage.
  • On applique le vernis, en prenant d’abord la précaution de recouvrir la surface sur laquelle on pose les mains. Autrement, on risque d’avoir de la peinture à refaire… Puis on agite la bombe. Les mains posées bien à plat, on vaporise les ongles à une distance de 10 à 15 cm. La couleur recouvre l’ongle instantanément. Si elle ne s’applique pas de façon uniforme, on agite à nouveau le vaporisateur, puis on renouvelle l’opération en déposant une seconde couche de vernis. Le séchage est immédiat.
  • Application de la couche de top coat : le vernis brillera plus et durera plus longtemps.
  • Le nettoyage : on trempe le bout des doigts dans un petit récipient d’eau chaude savonneuse, et on frotte doucement pour enlever les résidus déposés sur la peau. Le produit peut adhérer un peu plus sur les cuticules. Il est souvent nécessaire de frotter un peu plus longtemps. S’il adhère vraiment beaucoup, on peut utiliser une petite brosse à ongles.
Consulter la fiche pratique Ooreka