Sommaire

Nos ongles sont très sollicités, pour ne pas dire quotidiennement agressés par des vernis plus ou moins pigmentés, plus ou moins tenaces, ainsi que par les dissolvants de toutes sortes, les poses d’ongles en résine, etc. Résultats, ils perdent leur couleur initiale, se fragilisent, deviennent plus fins, et se cassent. Et si on les mettait un peu au repos ?

La manucure japonaise est un excellent moyen de s'offrir un petit break : elle nourrit les ongles, les revitalise, les fait briller sans une goutte de vernis. À l’instar du laying, ce soin japonais de la peau qui se compose de plusieurs couches de produits appliqués les unes après les autres, la manucure japonaise est un véritable traitement des ongles.

Ils reprennent leur couleur initiale, ce qui donne à la main un aspect soigné, clean, et surtout sain. C’est un soin nude adapté aux mains et aux ongles. Un point s'impose sur le sujet !

Manucure japonaise : produits et ustensiles indispensables

Pour faire une manucure japonaise, on a besoin d’un certain nombre d’ustensiles et de produits :

  • Il faut d’abord un polissoir à ongles : c’est mieux s’il comporte deux ou trois faces de niveau de rugosités différentes.
  • Ensuite, il faut une petite brosse à ongles en daim ou en peau de chamois.
  • La manucure japonaise nécessite une pâte à ongles, à base d’actifs réparateurs et très nourrissants comme la cire d’abeilles, le jojoba, l’ylang ylang, ainsi qu’une poudre spécifique à texture très fine, qui servira à parachever le soin.

Déroulement d'une manucure japonaise

On commence par pratiquer toutes les étapes d'une manucure classique. On pousse les cuticules, puis on lime les ongles en fonction de la forme et de la longueur désirées. On pratique un massage de la main, à l’aide d’une crème nutritive.

Une fois la manucure classique achevée, on peut commencer la manucure japonaise :

  • On polit chacun des ongles à l’aide du côté du polissoir le plus rugueux. Cette première étape permet de débarrasser l’ongle des petites peaux mortes qui viennent l’obstruer, et d’en lisser parfaitement la surface, à la manière d’un peeling. Mais elle permet surtout d’en dilater les écailles afin de faire pénétrer en profondeur les produits de soin qui vont venir nourrir l’ongle.
  • Une fois cette opération terminée, on applique sur chacun des ongles une petite touche de pâte nourrissante. Puis on la fait pénétrer à l’aide de la face la moins rugueuse du polissoir. Les ongles deviennent immédiatement brillants.
  • Pour finir, on applique un peu de poudre spécifique sur chaque ongle. Cette dernière étape permet d’en fixer la brillance. La poudre s’applique à l’aide de la petite brosse en daim, et chaque ongle est lustré environ une minute.

Quand pratiquer une manucure japonaise ?

La manucure japonaise est un excellent moyen de refaire une santé à vos mains. Elle permet de faire une pause entre les vernis, les nail art, les poses d’ongles artificiels. Elle peut se pratiquer régulièrement, toutes les deux ou trois semaines.

En salon, une manucure japonaise dure à peu près 45 minutes et coûte entre 30 et 40 €. Si vous voulez vous lancer toute seule, il existe des kits qui valent entre 50 et 60 €.

Aussi dans la rubrique :

Manucure

Sommaire