Cuticule des ongles

Écrit par les experts Ooreka

La cuticule des ongles protège les doigts et orteils des germes venant de l'extérieur.

Les ongles assurent une protection optimisée du bout des doigts et des orteils.

Ils sont composés de différents éléments, notamment :

  • la cuticule des ongles,
  • la lunule des ongles.

Cuticule des ongles : une protection importante des doigts

La cuticule des ongles est située à la base de l'ongle et adhère au corps de ce dernier.

Elle assure un rôle protecteur, car elle permet d'éviter l'intrusion de germes ou d'autres éléments.

Attention ! Pour que son rôle soit bien assuré, il ne faut jamais la couper.

Il est donc important de prendre soin de la cuticule des ongles :

  • pensez à l'hydrater régulièrement, en appliquant pommades et crèmes,
  • si une légère coupure ou fissure apparait, éliminez la partie de peau qui dépasse, afin de prévenir l'aggravation de la lésion.

L'esthétique de la cuticule : différents soins de manucure

Cuticule des ongles

La cuticule occupe une place importante au niveau esthétique dans le soin des ongles.

Une bonne manucure ne se fait pas sans consacrer un bon moment au soin des cuticules.

Qu'ils soient ou non suivis de la pose de faux ongles, les soins de manucure comprennent :

  • la coupe des ongles,
  • le limage des ongles,
  • le polissage des ongles,
  • la repousse des cuticules.

Les cuticules sont simplement repoussées, à l'aide de bâtonnets, afin de faciliter la pose de faux-ongle ou d'enjoliver l'aspect esthétique de l'ongle.

À noter : en cas de pathologie de l'ongle, l'aspect de la cuticule peut être modifié, une surveillance de cette partie de l'ongle doit donc être assurée régulièrement.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !