Kit manucure

Écrit par les experts Ooreka

Un kit pour faire vous-même votre manucure.

L'équipement dédié aux soins des ongles comporte notamment :

Soins de manucure : la beauté des ongles

Afin de conserver des ongles en bonne santé, il est important d'assurer quotidiennement des soins d'entretien. Les soins de manucure comportent au minimum :

  • la coupe des ongles,
  • le limage des ongles,
  • la repousse des cuticules des ongles,
  • l'application de crèmes, pommades, de vernis : colorés, traitants, etc.

On peut y ajouter :

  • la pose de faux ongles,
  • la french manucure (avec pose de faux ongles),
  • la décoration des ongles : décalcomanies, piercings, etc.

Plusieurs types de kit : selon le type de manucure

Il existe des kits de manucure dans le commerce. Tout dépend du type de soins pour les ongles que vous souhaitez effectuer :

Contenu du kit manucure : lime, polissoir, vernis, etc.

Thinkstock

Un kit de manucure contient le matériel dont il faut absolument disposer pour effectuer des soins de qualité. Au minimum, il comporte :

  • des limes à ongles,
  • un coupe-ongle,
  • un polissoir,
  • des bâtonnets pour repousser les cuticules,
  • des vernis : traitants ou colorés.

En fonction des soins que l'on souhaite réaliser, le kit pourra également contenir des piercings, décorations, décalcomanies, faux ongles, etc.

Kit manucure : à partir de 10 €

Les prix varient de la dizaine d'euros à plus de 300 €, voire le double, pour les kits professionnels. On les trouve en général :

  • dans les magasins de cosmétiques ;
  • dans les instituts de beauté.

À noter : si vous ne vous sentez pas assez à l'aise pour faire votre manucure vous-même, adressez-vous à un professionnel.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !