Ongle arraché

Écrit par les experts Ooreka

Un ongle arraché est une urgence.

Les ongles des mains ou des pieds peuvent être concernés par différents problèmes fréquents :

Ongle arraché : un gros traumatisme de l'ongle

Les accidents de la vie quotidienne sont fréquents :

  • coup de marteau sur les doigts,
  • doigts coincés dans les portes,
  • objet lourd qui tombe sur le pied,
  • et autres chocs plus ou moins importants.

Comme chaque partie du corps, l'ongle peut subir différents traumatismes, notamment être arraché. Ces lésions doivent rapidement être prises en charge rapidement, en suivant des règles de conduite précises.

Un ongle arraché est une urgence : vos réflexes

Lorsque l'ongle est arraché, il s'agit d'une situation d'urgence. Conduite à tenir :

  • si l'ongle est arraché totalement, pensez à le ramasser et à le protéger en le conservant à l'aide d'une compresse,
  • si l'ongle est arraché partiellement, ne le retirez pas complètement,
  • passez le doigt (ongle) sous l'eau froide.

Ensuite, rendez-vous aux urgences rapidement.

Ongle arraché

Prise en charge à l'hôpital : selon les cas

Si l'ongle arraché totalement a été conservé, il sera replacé lors d'une opération, afin d'éviter une repousse anarchique et mal délimitée. En moyenne, il faut compter :

  • 6 mois pour renouveler complètement l'ongle d'un doigt,
  • 18 mois pour renouveler l'ongle d'un orteil.

Durant l'intervention chirurgicale, les tissus lésés seront enlevés, ainsi que les parties abîmées de l'ongle. Ensuite, l'ongle est replacé et maintenu en place à l'aide de points de suture.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !