Sommaire

Se couper les ongles peut les fragiliser, les dédoubler, et même provoquer un ongle incarné. Lorsque les ongles sont courts, mieux vaut donc les raccourcir et les entretenir avec une lime. Mais lorsqu'ils sont très longs ou très épais, il est plus simple de les couper.

Voici donc comment se couper les ongles sans les agresser.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Zoom sur le cycle de pousse de l'ongle

L'ongle, comme le cheveu, est principalement constitué de kératine. C'est ce qui lui donne sa résistance. Mais contrairement aux cheveux, les ongles poussent très lentement :

  • Les ongles de la main poussent d'environ 3 mm par mois.
  • Les ongles de pied poussent plus lentement encore, avec environ 1,5 mm par mois.

L'ongle pousse depuis la racine vers le bord libre, c'est-à-dire la partie de l'ongle qui dépasse.

Lire l'article Ooreka

1. Choisissez votre matériel

Avant toute chose, pour bien se couper les ongles, il faut choisir le bon matériel. N’utilisez pas de ciseaux d’écoliers, de couture ou de cuisine, qui ne sont pas du tout adaptés à la coupe des ongles.

Les ciseaux à ongles sont les mieux adaptés pour se couper les ongles. En effet, la courbure de leurs lames, légèrement arrondie, épouse parfaitement celle de l’ongle. Il y a donc moins de risque de fragiliser la plaque de l’ongle.

L’utilisation de la pince à ongles, ou coupe-ongles, est moins recommandée pour les ongles des mains. Ses lames, droites, ne vont en effet pas pouvoir épouser la courbure de l’ongle. Aussi, le choc provoqué par la coupe peut fragiliser l’ongle et entraîner un dédoublement.

Toutefois, l'utilisation du coupe-ongles peut s'avérer utile pour les ongles des pieds, souvent plus épais que ceux des mains.

Lire l'article Ooreka

2. Ramolissez vos ongles avant de les couper

Il est plus aisé de se couper les ongles lorsqu’ils sont mous. Ils sont alors moins fragiles, ce qui permet d’éviter casse ou dédoublement de la plaque de l'ongle.

Veillez donc à couper vos ongles de préférence après avoir pris un bain ou une douche, ou faites-les tremper quelques minutes dans un bol d’eau chaude savonneuse.

3. Coupez vos ongles

Vous avez choisi votre matériel, et vos ongles sont assez mous pour ne pas être fragilisés, vous pouvez maintenant passer à la coupe.

Installez-vous confortablement, dans un endroit suffisamment éclairé pour bien voir ce que faites.

Coupez vos ongles des mains

  • Utilisez de préférence une paire de ciseaux à ongles.
  • Commencez la coupe depuis le bord extérieur de l'ongle.
  • Coupez le bord libre de l'ongle en suivant sa courbe naturelle, pas trop près de la peau. L'ongle doit pouvoir protéger le bout du doigt.
  • Évitez les mouvements brusques pour ne pas fragiliser l'ongle.
  • Finalisez en utilisant une lime à ongle pour éliminer les aspérités et éviter que l'ongle ne s'accroche.

Coupez vos ongles de pieds

  • Que vous utilisiez une pince à ongles ou des ciseaux, coupez les ongles de pieds bien droits, sans aller jusque dans les coins.
  • Ne coupez pas les ongles à ras, laissez-le toujours dépasser légèrement, pour éviter qu'il ne pousse dans la chair et ne se transforme en ongle incarné.
  • Terminez en passant une lime à ongle pour enlever les aspérités qui pourraient rentrer dans la chair.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour se couper les ongles

Imprimer
Bol

Bol

Déjà possédé

Lime à ongles

Lime à ongles

1 €

Savon liquide

Savon liquide

À partir de 2 €