Ongles mous, bombés, cassants... Que disent-ils de vous ?

Les ongles sont un organe à eux seuls ! Situés sur la partie terminale de chacun de nos doigts et orteils, ils sont composés de kératine, grâce à laquelle leur croissance ne s'arrête jamais. Très sollicités, ils sont souvent fragilisés ; il est donc très important d'en prendre soin.

Naturellement, pour des raisons esthétiques, car pour avoir de jolies mains, il faut avoir de beaux ongles. On constate d'ailleurs, à travers les nombreux salons de manucure et onglerie très tendance, qu'ils sont aujourd'hui considérés comme de véritables bijoux !

Aussi et surtout, pour des raisons hygiéniques, il est essentiel de surveiller, protéger et nourrir ses ongles.

Si la chiromancienne sait lire dans les lignes de la main, nos ongles peuvent eux aussi révéler bien des secrets... Ils sont de parfaits indicateurs notamment de problèmes de santé. Voici les signes les plus courants qui trahissent quelques-uns de nos petits ou gros bobos.

Ongles qui se dédoublent : carence alimentaire ?

On le dit et redit : rien de mieux qu’une alimentation saine, variée et équilibrée !

Des ongles cassants, ou qui se dédoublent, sont révélateurs d'une carence qui peut être liée à une exposition traumatique répétée (comme par exemple le lavage fréquent des mains avec des produits agressifs). Mais il ne faut pas négliger et écarter l'idée d'un manque de fer, de zinc, de vitamine B ou bien encore d'une anémie.

Les ongles mous sont eux plutôt le reflet d’une carence en soufre. Pour y pallier, mangez des œufs, du chou et des fruits de mer !

Enfin, des ongles pâles doivent également attirer votre attention. Normalement, l’ongle a une légère coloration rosée. En cas d’anémie, par manque de fer, il est plus blanc.

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ongles épais : psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie de peau chronique assez fréquente qui touche environ 2 % de la population. Elle peut atteindre l’ensemble du système cutané. Si les lésions se situent sur les ongles, on parle de psoriasis unguéal.

Voici les quelques symptômes à surveiller couramment observés :

  • des criblures ou petits trous, on parle d'aspect en « dé à coudre » ;
  • un décollement ou effritement de l'ongle appelé aussi « onycholyse » ;
  • un épaississement ;
  • de petites taches rouges, orangées ou blanches (sous ou dans l’ongle) qualifiées de « taches d’huile ».

Psoriasis

Article

Lire l'article Ooreka

Ongles bombés : trouble du foie ?

L’insuffisance hépatique est une dysfonction progressive du foie et les causes sont nombreuses : cirrhoses (auto-immunes, infectieuses, alcooliques...), hépatites virales ou médicamenteuses.

Il s’agit d’une maladie grave et les symptômes sont variables. Pour la partie qui nous intéresse, on observe des ongles blancs, striés et sans lunule (la lunule est ce petit croissant plus clair visible à la base de l’ongle).

La forme de l'ongle peut aussi se modifier. C’est l’hippocratisme digital :

  • les doigts sont décrits en « baguettes de tambour » ;
  • l’ongle est bombé en « verre de montre » ;
  • le bout des doigts se déforme et devient plus large que les autres phalanges.

Ce signe peut également être constaté dans d'autres types d'affections, comme l’insuffisance respiratoire ou cardiaque.

Le foie

Article

Lire l'article Ooreka

Ongles jaunes : poumons malades ?

Vous fumez ? Malheureusement difficile de nier : vos ongles jaunis vous trahissent !

Si les poumons ne fonctionnent plus correctement, on parle d’insuffisance respiratoire. Sans bonne oxygénation, les ongles peuvent prendre une teinte bleutée, c’est la cyanose.

En cas d’insuffisance chronique avancée, il arrive que l'on observe également un hippocratisme digital : l’ongle s'arrondit avec un bombement caractéristique en « verre de montre » et l’extrémité des doigts s'élargit.

Ongles cassants : mycose ?

L’onychomycose est une infection de l’ongle assez fréquente. Elle est contagieuse et touche plus souvent les orteils. 

  • L'aspect de l'ongle est modifié : une perte de transparence ajoutée à une couleur jaunâtre.
  • La texture est également différente : l’ongle est épaissi mais friable et cassant. Il peut même, en cas d’atteinte grave, se décoller.

Le traitement de l'onychomycose est très long... Mieux vaut donc tenter de prévenir son apparition ! Des ongles en bonne santé et entretenus seront moins sensibles à cette infection.

Lire l'article Ooreka

Ongles déformés ? Stressé jusqu’au bout des doigts !

C'est vrai ! Les ongles reflètent souvent votre état psychique.

L’onychophagie (le fait de se ronger les ongles) est très fréquente. Elle touche quasiment 1 adolescent sur 2 et diminue avec l’âge. L’ongle est déformé. Il peut également devenir plus fragile et cassant.

L’onychotillomanie, moins connue, est également signe de stress. Comme l’onychophagie, elle peut être la traduction de TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Elle consiste en une habitude à « s’acharner » sur les ongles, en repoussant à l'extrême par exemple la cuticule (peau fine de la base de l’ongle) du pouce avec l’index. L’aspect est assez typique : l’ongle présente des stries transversales et n’a plus de cuticule. Un aspect de gouttière médiane parcourant tout l’ongle peut aussi être observé.

Ooreka vous en dit plus

Prendre soin de sa peau, de ses mains et de ses ongles est essentiel, vous l'aurez compris. Il est important de les surveiller régulièrement pour détecter d'éventuels signes douteux et anormaux. Nos contenus sont là aussi pour vous aider !

Et si vous avez le moindre doute sur un symptôme, consultez un dermatologue.

Pensez enfin à télécharger notre guide pratique sur les ongles. Il est gratuit !

Aussi dans la rubrique :

Anatomie de l’ongle

Sommaire